Accueil > Revue de web > Sondage et “vidéo-verbalisation” : un quart de la population française a (...)

Sondage et “vidéo-verbalisation” : un quart de la population française a quelque chose à se reprocher

Sous la plume de Christophe Cornevin, le journal Le Figaro a le mérite de faire une nouvelle fois campagne en faveur des déshérités du marché de la sécurité. Dans une « étude » BVA commandée par Agora Fonctions,qui regroupe 250 des directeurs de la sécurité de grosses entreprises dont plusieurs sociétés du CAC 40.

Selon le sondage, 75 % des sondés plébiscitent les caméras dans l’espace public, ce qui signifie par conséquent que 25 % sont de mauvais citoyens qui ont quelque chose à se reprocher.

Un autre résultat du sondage n’est pas commenté par le Figaro : si 75 % des sondés sont favorables à la vidéosurveillance, 76 % également ne se sentent pas forcément en sécurité en présence d’une caméra.

Sous la plume de Christophe Cornevin, le journal Le Figaro a le mérite de faire une nouvelle fois campagne en faveur des déshérités du marché de la sécurité, en dévoilant « en exclusivité » une « étude » BVA « présentée à l’occasion du dîner de gala organisé lundi [25 mars] à Paris par Agora Fonctions,qui regroupe 250 des directeurs de la sécurité de grosses entreprises dont plusieurs sociétés du CAC 40 » : selon le sondage, 75 % des sondés plébiscitent les caméras dans l’espace public, ce qui signifie par conséquent que 25 % sont de mauvais citoyens qui ont quelque chose à se reprocher.

À cela s’ajoute le fait que plus de la moitié des personnes interrogées voient également d’un bon œil le déploiement de milices privées dans les gares, aux abords des écoles, dans les centres commerciaux ou leur équivalent petit-bourgeois, les centres-villes piétonnisés.

Nul doute que nos concitoyens et concitoyennes ont ainsi tiré l’expérience de la situation grecque de ces dernières années : il va falloir de plus en plus de surveillance électronique et de flics, publics ou privés, pour mater les réticences des populations paupérisées qui auront à se reprocher de subir les multiples cures d’austérité économique que leurs gouvernements leur administrent et de vouloir s’y opposer.

Même si 72 % des personnes interrogées sont opposées à ce que les vigiles soient armés, on peut avoir confiance dans le travail de Christophe Cornevin et de ses clones de l’acceptation sociale pour que la tendance s’inverse dans les années à venir et dépasse les 26 % de fans de Charles Bronson qui rêvent de milices pour châtier leurs voisins mécréants.

Lire la suite

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Le Projet

Sous-Surveillance.net est une cartographie participative, collaborative et accessible au plus grand nombre.

Elle permet de rendre visible la prolifération des caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant.

Dès maintenant, chacun et chacune peut s’approprier le site, lutter, agir, participer, partager ses idées, informer, consulter la revue de presse et se réapproprier l’espace urbain !

Contact

Pour nous contacter, créer un sous-surveillance dans votre ville ou participer au projet, écrivez-nous :
contact [arobase] sous-surveillance.net
Clé PGP : 0x9651304952C31F6B
Empreinte clef : D65A B9BB 08E3 370F A3BD E1A4 9651 3049 52C3 1F6B