Accueil > Revue de web > La vidéosurveillance à Amiens ne sert pas à grand chose

La vidéosurveillance à Amiens ne sert pas à grand chose

Voir en ligne : Vidéosurveillance à Amiens : le degré zéro de l’expertise

La ville d’Amiens se demande à quoi sert le dispositif de vidéosurveillance dans lequel elle a investi au fil des ans plusieurs millions d’euros. Elle a raison, c’est l’argent des contribuables.

Pour le savoir, elle avait lancé un appel d’offre. Une société privée bien connue sur le marché de la sécurité a emporté le bout de gras (17 000 euros). Estimant la somme sans doute trop petite (dans ce milieu là on facture facilement 900 euros la journée de travail), cette société a rendu un rapport plus que modeste : il est à peu près nul sur le plan de l’évaluation et de l’expertise. Un copié-collé sur le cadre juridique et réglementaire, quelques verbatims issus de 7 entretiens et de très longues et ennuyeuses pages détaillant les statistiques de police avec moultes "camenbergs" en couleur, ce que le commissariat de police aurait pu fournir lui-même directement à la mairie. Le tout accompagné d’une introduction expliquant pourquoi il est quasiment impossible d’évaluer l’impact de la vidéosurveillance sur la délinquance, tout en soutenant par ailleurs que ça ne remet pas en cause le dispositif. Dispositif qui, comme le rappelle le responsable du Centre de Sécurité Urbaine, doit historiquement son existence "à l’augmentation des voies piétonnes sur le centre ville, dans la mesure où le dispositif de vidéoprotection servait à gérer les bornes d’accessibilité au centre ville".

Ainsi, en ce domaine de la sécurité théoriquement prioritaire, nous continuons à avancer à l’aveugle, en répétant des discours convenus, sans évaluation digne de ce nom et en finançant un business privé d’autant plus ravi de l’aubaine qu’il fournit en échange un travail totalement superficiel.

Informations complémentaires sur le blog d’Emilie Thérouin : http://www.emilietherouin.fr/que-nous-apprend-levaluation-de-la-videosurveillance-a-amiens/

Ainsi que dans un article d’Owni sur le sujet : http://owni.fr/2012/09/28/valls-hesitation-de-la-videosurveillance/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Le Projet

Sous-Surveillance.net est une cartographie participative, collaborative et accessible au plus grand nombre.

Elle permet de rendre visible la prolifération des caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant.

Dès maintenant, chacun et chacune peut s’approprier le site, lutter, agir, participer, partager ses idées, informer, consulter la revue de presse et se réapproprier l’espace urbain !

Contact

Pour nous contacter, créer un sous-surveillance dans votre ville ou participer au projet, écrivez-nous :
contact [arobase] sous-surveillance.net
Clé PGP : 0x9651304952C31F6B
Empreinte clef : D65A B9BB 08E3 370F A3BD E1A4 9651 3049 52C3 1F6B